Combien coûte une urne funéraire ?

Si, comme beaucoup de français aujourd’hui, vous décidez d’opter pour la crémation, sachez qu’il existe sur le marché une grande diversité d’urnes funéraires à tous les prix. Le choix d’une urne se fera selon vos goûts, mais également selon sa destination. En effet, les contraintes ne sont pas les mêmes si vous devez acheter une urne en vue d’une dispersion des cendres, ou si vous penchez pour un caveau pour urne.

Les urnes funéraires : le prix moyen

Voici la liste, non exhaustive, des différentes matières possibles pour une urne cinéraire :

  • bois
  • granit
  • céramique
  • métal
  • porcelaine
  • albâtre
  • sable compact
  • sel

Il existe des housses de transport pour urnes cinéraires, qui permettent un déplacement de l’urne en toute sécurité et discrétion. En effet, certaines urnes sont conçues dans des matériaux fragiles et/ou friables. Il faut donc en prendre bien soin au moment de son transfert vers son lieu de destination.

La palette de matériaux, formes, couleurs et prix d’urnes funéraires est quasiment infinie. Vous pouvez trouver des urnes à bas prix, à partir d’une trentaine d’euros, et des urnes valant plus de 6000 €, ressemblant à de véritables œuvres d’art. Il est également possible de faire faire une urne de prestige sur mesure, dans des matériaux nobles. Les prix de ces urnes haut-de-gamme ne s’obtiennent que sur demande.

Une urne funéraire en fonction de la destination des cendres

En fonction du devenir des cendres, les impératifs, concernant les matériaux composant l’urne, ne sont pas les mêmes. Si vous souhaitez une inhumation de l’urne, vous devez vous tourner vers des matières durables, inoxydables et imputrescibles, afin qu’en cas de nécessité, une exhumation puisse être pratiquée dans les meilleures conditions possibles.

Si le choix de votre dernière demeure s’oriente vers une immersion en pleine mer, il est obligatoire de choisir une urne totalement biodégradable, en carton ou en argile par exemple, voire soluble, comme les urnes en sable compacté.

Si vous souhaitez que l’urne demeure dans un columbarium. Il faudra discuter avec votre mairie et voir les modalités. 

Dans le cas où vous souhaiteriez voir vos cendres dispersées, peu importe le matériau. Cependant, évitez les urnes en pierre, bien trop lourdes et difficiles à manipuler. Par contre, si vous souhaitez que l’urne soit scellée sur un monument funéraire en extérieur, choisissez le granit, qui ne sera pas altéré par les intempéries.

Sachez quand même en faisant votre choix, que vous serez forcément amené à faire votre choix parmi ces seules possibilités car il est désormais totalement interdit de garder des cendres chez soi.