Comment organiser ses obsèques ? Nos conseils.

Parler de ses futures obsèques de son vivant, n’est pas un sujet particulièrement apprécié des familles. Mais il faut se dire, qu’au moment de votre décès, ce ne sera pas une activité plaisante pour vos proches. Organiser ses propres funérailles permet d’exprimer ses volontés et de les faire respecter. Penser à l’organisation de son décès peut être motivé par de nombreuses raisons mais surtout, tout contrôler jusqu’au bout…

Comment préparer ses obsèques ?

De plus en plus de Français préparent leurs funérailles en communiquant de leur vivant leurs dernières volontés. Mais quelles sont les décisions à prendre ? Et comment s’assurer qu’elles seront bien respectées ? La loi oblige les héritiers à respecter les volontés du défunt, alors n’hésitez pas à les rédiger clairement sur papier libre, à les confier à des personnes de confiance ou les laisser dans votre livret de famille ou votre dossier bancaire. Vous indiquerez les grandes lignes du style de cérémonie et de sépulture que vous souhaitez, mais vous pouvez aussi détailler le déroulement de vos obsèques en choisissant la tombe, le cercueil, la rédaction du faire-part de décès…
Quand on choisit d’organiser son enterrement à l’avance, la première chose à indiquer est si vous voulez être inhumé ou incinéré. Dans le premier cas, vous serez mis sous terre dans un cercueil. Dans le second, votre corps sera incinéré. Vos cendres seront alors conservées dans une urne ou dispersées, selon votre souhait, mais pas n’importe où car il existe des restrictions. Au cas où vous n’auriez pas évoqué de volonté en particulier, l’inhumation sera choisie par défaut. Mais quel cimetière choisir ? Vous pouvez être enterré dans le cimetière de la ville de votre domicile ou de celle où vous décédez. Vous pouvez être inhumé dans le caveau familial, acheter une concession temporaire ou à durée illimitée. Votre choix se fera en fonction de la réglementation de la mairie.

La tombe et la sépulture

Les décès surviennent le plus souvent dans une maison de retraite ou un hôpital même si, de nos jours, les personnes âgées restent de plus en plus longtemps à leur domicile. Votre corps sera alors transporté dans un funérarium au lieu d’être ramené au domicile. Pour ceux qui souhaitent une cérémonie civile, le crématorium possède aussi une salle réservée à cet effet.

Funérarium et crématorium acceptent les fleurs, les chants et la musique pour accueillir la famille et les proches. La majorité des obsèques en France suit un rite religieux (musulman, catholique, juif, bouddhiste..). En vous adressant au responsable du lieu de culte, vous indiquerez votre choix sur les textes, la musique et les prières. Choisissez votre pierre tombale, l’aménagement végétal et floral de la sépulture et pourquoi pas votre épitaphe…

Organiser ses funérailles de son vivant peut être un choix judicieux. Un professionnel d’une assurance obsèques peut être un précieux conseiller pour établir les différentes étapes de votre enterrement et vous aider dans vos démarches.