L’alimentation de bébé : qu’est-ce que la diversification ?

L’alimentation joue un rôle important dans la croissance et le développement du nourrisson. Essentiellement composés de lait durant les premiers mois, les repas pour bébé doivent ensuite se diversifier pour combler ses besoins nutritionnels plus importants. À partir de quel âge commencer la diversification alimentaire ? Quelle quantité de nourriture pour bébé proposer ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la nutrition du bébé.

L’alimentation du nourrisson

De sa naissance à l’âge de 6 mois environ, l’alimentation du nourrisson se compose essentiellement de lait, fourni parl’allaitement  maternel ou par le biberon. Le lait maternel lui procure tous les éléments dont il a besoin pour sa croissance et son développement. De plus, il contient des anticorps qui permettent de renforcer son système immunitaire. Les laits infantiles possèdent également de très bonnes valeurs nutritionnelles. Le lait 1er âge, associé à une eau faiblement minéralisée, convient de la naissance à 4 mois. Durant ses deux premiers mois de vie, votre nourrisson aura besoin de 6 biberons par jour. Vous diminuerez progressivement à 5 puis 4 biberons à l’âge de 4 mois. À partir de 5 mois, votre enfant peut passer au lait 2ème âge, aussi appelé lait de suite.

À quel âge diversifier l’alimentation de bébé ? Par quels moyens ?

La diversification alimentaire du bébé peut débuter vers l’âge de 4 à 5 mois. À cet âge, ses besoins nutritionnels deviennent plus importants et son système digestif est capable de digérer de nouveaux aliments.

L’introduction alimentaire se fait de manière progressive. Commencez avec un légume par jour pour qu’il puisse apprécier le goût de ce nouvel aliment. La carotte, la courgette, les épinards et les blancs de poireau conviennent particulièrement au 1er repas de bébé en raison de leur goût plus doux.

Au niveau des quantités, une seule cuillère au déjeuner présentée sous forme de purée suffit au début. Vous pourrez ensuite passer à plusieurs cuillerées, puis lui proposer des légumes également au dîner. Petit à petit, intégrez des morceaux de légumes. Ceux-ci doivent être bien cuits pour que bébé puisse les manger facilement.

Lorsque votre enfant se sera adapté à ces nouveaux aliments, vous pourrez introduire des compotes et des morceaux de fruits écrasés au goûter sous forme de panade, par exemple. Commencez avec des pommes râpées et des bananes écrasées, avant de lui proposer d’autres fruits.

Bien entendu, durant cette période de diversification alimentaire du bébé, le lait reste son aliment de base, et ce, jusqu’à l’âge d’1 an. Pour combler son appétit plus important, vous pouvez ajouter des céréales à son biberon.

En cas de doute ou pour toute question relative à l’alimentation de votre enfant, votre pédiatre reste le meilleur interlocuteur.