L’hommage à une personne décédée : nos recommandations

L’hommage à un défunt permet de prolonger son souvenir, de célébrer la personne qu’il a été et de lui dire un dernier adieu. Rendre hommage à une personne décédée est une façon de le laisser partir, tout en le gardant présent dans nos mémoires.

 

Ecrire un hommage pour un décès

Commencer à rédiger un texte d’hommage pour un décès peut s’avérer difficile. On ne sait pas toujours comment s’y prendre pour débuter la rédaction d’un discours en mémoire d’une personne disparue. Pour vous y aider, voici quelques conseils :

Commencez par vous présenter. Expliquez brièvement qui vous êtes, quelles étaient vos relations avec le défunt et pourquoi vous avez voulu rendre hommage à cette personne.

Faites des phrases courtes et simples. N’oubliez pas que ce texte est voué à être lu, il doit être naturel prononcé à voix haute.

Ayez un mot pour la famille et les proches présents. Des funérailles sont un moment de communion entre les personnes réunies pour célébrer la mémoire du disparu.

N’hésitez pas à raconter des anecdotes représentatives de la personnalité du défunt. Raconter une anecdote amusante, si elle n’a rien d’indécente ou d’humiliante pour le disparu, est tout à fait convenable. Cela peut même permettre d’apaiser un peu l’auditoire, en rappelant à chacun des souvenirs agréables avec le défunt.

Vous pouvez conclure votre hommage mortuaire par une citation ou un court poème, c’est une façon élégante d’achever votre discours.

Ce qu’il faut éviter dans un hommage rendu en mémoire d’un défunt :

Un hommage trop long : Le texte doit être sobre et concis, afin de mieux capter l’attention des gens présents aux obsèques et de ne pas accaparer tout le temps de parole.

Un débit trop rapide : Faites des pauses entre chaque phrase et n’hésitez pas à souffler un peu si l’émotion vous envahit. Votre discours doit être audible pour tous.

Des propos gênants : Pensez, en écrivant votre hommage, aux personnes qui pourraient être présentes aux funérailles, choisissez de raconter des anecdotes qui ne mettront aucune personne de l’assistance dans l’embarras.

Hommage funéraire : obligatoire ou non ?

Les hommages funéraires ont généralement lieu pendant la cérémonie. Selon le type de funérailles, l’oraison funèbre peut avoir lieu dans le lieu de culte, dans une salle de cérémonie du crématorium ou alors au cimetière. Dans le cas d’obsèques pieuses, l’éloge funèbre se déroulera après l’office religieux.

L’hommage peut prendre différentes formes : musique, poème, citation, tout ce qui aura une résonance particulière avec le défunt sera le bienvenu. Il n’est pas obligatoire de préparer un hommage pour des funérailles, mais il est proposé à chacun de s’exprimer sur le regretté disparu à la fin de la cérémonie. Si personne ne se sent l’envie de s’exprimer en public, le maître de cérémonie peut prononcer l’éloge et lire quelques textes choisis par la famille.

Personne ne doit se sentir obligé de lire un texte rendant hommage au défunt au cours de la cérémonie, mais sachez que c’est réconfortant de pouvoir témoigner de sa peine. Un hommage personnel, venant de quelqu’un ayant bien connu le défunt, est toujours un moment d’émotion touchant, qui fait du bien à chaque personne de l’assistance venue saluer une dernière fois le cher disparu.