Maquiller les morts ? Le guide complet

Le maquilleur ou la maquilleuse mortuaire a pour vocation de redonner au visage du défunt une physionomie apaisée et libérée des stigmates de la maladie ou d’un accident. Le maquillage d’un mort est effectué, en général, par un thanatopracteur ou par les agents des chambres funéraires.

Le maquillage d’un mort : le principe

Le maquillage d’un mort intervient dans le cadre de la toilette mortuaire et des éventuels soins de conservation. Très ancré dans les mœurs dans certains pays, comme les États-unis, le maquillage mortuaire en France reste confidentiel. Il n’y a pas en France de maquilleur mortuaire à proprement parlé, cette tâche revient le plus souvent au thanatopracteur ou au personnel des chambres mortuaires.

 

Coiffer et maquiller un défunt est très important, notamment pour la famille. Rendre l’aspect qu’il avait de son vivant à un mort, c’est épargner aux proches un traumatisme et offrir au défunt l’occasion de se montrer une dernière fois sous son meilleur jour.

Le maquillage est en général très léger, seulement présent pour redonner un peu de couleurs au visage du défunt et s’approcher au maximum de l’aspect du vivant. Cependant, il arrive que des proches souhaitent des soins cosmétiques plus élaborés lorsqu’il s’agissait d’une personne très coquette, que l’on n’avait pas l’habitude de voir sans fard.

Les produits de beauté utilisés sont souvent ceux qu’utilisait la personne décédée, afin de rester fidèle à l’image de la personne de son vivant. Le maquillage post-mortem se réalise principalement au pinceau, il faut éviter les crayons et les sticks correcteurs, pour des raisons d’hygiène et pour ne pas léser la peau. Les rougeurs, hématomes, veines bleutées ou violacées s’atténuent avec des cosmétiques correcteurs et des fonds de teint adaptés.

Le prix

Le tarif d’une opération classique de thanatopraxie est comprise entre 300 € et 400 €. Cette somme comprend tous les soins de conservation, toilette, injections, sutures, coiffage, habillage et maquillage. Ces prix peuvent varier d’un professionnel à un autre, il est judicieux de faire faire plusieurs devis avant d’arrêter son choix sur un professionnel.

Certaines socio-esthéticiennes proposent également des soins de beauté post-mortem, à des prix plus abordables, puisqu’ils ne comprennent pas d’actes médicaux. Il est préférable de les contacter directement pour un devis, le tarif étant très variable selon le travail à effectuer et les éventuels frais de déplacement.

Une prestation de maquillage mortuaire est totalement facultative. Les agents funéraires ou aide-soignants du lieu de décès réaliseront de toute façon les soins essentiels, afin que le défunt soit présentable.