Qu’est-ce qu’une contraction ? Tous nos conseils

Chaque femme enceinte souhaiterait savoir à quoi ressemble les contractions afin de pouvoir mieux y faire face. Des fausses contractions pendant la grossesse aux contractions douloureuses avant l’accouchement, cet article vous propose une description de la contraction à chaque stade de la grossesse.

C’est quoi une contraction ?

L’utérus est un muscle creux et lisse. Comme tout muscle, il se compose de fibres capables de se contracter. Ces contractions utérines peuvent faire leur apparition vers le 4ème mois de grossesse suite aux modifications physiologiques de l’utérus. À ce stade de la grossesse, il s’étire dans sa partie inférieure pour permettre au bébé en plein développement de s’y installer.

Indolores et de faible amplitude, ces contractions pendant la grossesse, aussi appelées contractions de Braxton-Hicks, durent entre 15 et 45 secondes environ. En touchant votre ventre, vous pourrez remarquer qu’il se durcit de manière très brève.

Ces contractions sans douleur apparaissent de manière irrégulière et relativement rare (pas plus d’une quinzaine par jour). On les appelle « fausses contractions », car aucune dilatation du col de l’utérus n’y est associée. Elles sont tout à fait normales et ne doivent pas vous inquiéter. En revanche, si les contractions sont douloureuses et régulières, consultez votre gynécologue ou sage-femme.

Contraction de fin de grossesse

Au fil des mois, les contractions vont s’intensifier. Sous le poids de bébé et du liquide amniotique, l’utérus se détend davantage. De plus, la progestérone, une hormone dont le rôle est de permettre à l’utérus de se relâcher, voit son efficacité diminuer en fin de grossesse. Plus fréquentes, ces contractions de fin de grossesse devraient rester en principe indolores. Cependant, en cas de tension générale au niveau du corps, elles peuvent s’accompagner de douleurs. En cas de stress, d’un rythme de vie un peu trop soutenu ou d’un effort physique important, des contractions plus ou moins douloureuses peuvent se manifester, généralement en soirée.

Quelques contractions brèves (moins de 45 secondes) suite à un effort plus intense ne sont pas inquiétantes. Par contre, si leur nombre s’élève et qu’elles deviennent douloureuses, consultez votre gynécologue. Le risque ? Que le col de l’utérus se dilate trop tôt. Ce professionnel vous examinera et vous recommandera très certainement de revoir votre emploi du temps et de vous reposer davantage.

Mais comment reconnaître une contraction annonçant la venue de bébé ? Telle est la question que se pose toute future maman. Les contractions de travail s’accompagnent de douleurs dans le bas ventre ou dans le bas du dos, en fonction de la position du bébé. Elles s’intensifient et se rapprochent au fur à mesure de l’ouverture du col de l’utérus.

Si vous ressentez des contractions toutes les 10 minutes et que vous commencez à perdre les eaux, l’accouchement se profile : il est temps de rejoindre la maternité ou l’hôpital.