Qu’est qu’un caveau funéraire ? Le guide complet.

La mort d’un proche oblige à prendre des dispositions rapides pour l’inhumation, surtout en l’absence de concession. Caveau, tombe, comment choisir ? La question de la destination des cendres se pose aussi en cas de crémation : peut-on mettre une urne funéraire dans un caveau ?

Caveau ou pleine terre ?

Le caveau mortuaire est une fosse creusée dans le cimetière, avec des parois maçonnées. Caveau familial, collectif ou individuel, il contiendra jusqu’à dix cercueils. Les urnes cinéraires peuvent y trouver place (de même que dans une tombe d’urnes ou des cases de colombarium). 

Le caveau funéraire est coulé (l’intérieur de la fosse sera bétonné), ou préfabriqué (un caisson sera placé dans l’emplacement excavé). Les régions du Sud construisent des caveaux hors-sol. 
Le cercueil d’un nouveau défunt peut être déposé en caveau provisoire en attendant la réalisation de sa dernière demeure. 

Opter pour un caveau offre un côté pratique (il est inutile de creuser à chaque décès) et un certain maintien des liens au delà de la mort, auquel sont attachées nombre de familles. 

Lors d’une inhumation en pleine terre, le cercueil est enfoui directement dans la terre. 

Caveau familial : questions

En cas du dépôt d’une urne de cendres, d’un nouveau décès ou d’une exhumation, votre caveau familial sera ouvert.

Autorisation et droit d’ouverture : procédure à suivre

  • Une demande d’ouverture de caveau doit être faite auprès des Pompes Funèbres de la commune (avec accord et signatures de tous les ayant-droits).
  • Cette entreprise doit obligatoirement procéder à l’ouverture en présence de la police municipale (ou du garde municipal, voire du maire).
  • Seuls les plus proches parents des défunts sont habilités à ordonner une exhumation.
  • Les frais peuvent atteindre 1200 euros selon les communes.

À noter : s’il faut recourir à la réduction de corps pour permettre de libérer de la place dans une concession familiale, la loi exige que 5 années se soient écoulées depuis les inhumations.

Combien coûte un caveau ?

Il est réalisé par un marbrier funéraire et le coût diffère d’une région à l’autre. Il est déterminé par le nombre de places et la complexité du travail, par l’accessibilité du lieu et le choix du modèle. Prévoyez entre 2 et 6000 euros.
À long terme le caveau, qui accueille plusieurs défunts, se révèle plus économique qu’une inhumation en pleine terre. Lors de l’ensevelissement les frais se résument à l’ouverture de la sépulture et à la pose d’une plaque de scellement sur le dernier cercueil entré.

Il y a plein d’autres  spécificités à prendre en compte sur les caveaux funéraires selon votre région. Nous vous conseillons d’en discuter avec un professionnel. Un conseiller funéraire sera à même de vous renseigner pleinement et de vous aider à prendre la bonne décision.