Tout savoir sur la crémation. Le guide complet.

L’incinération et la crémation, quelle différence? La crémation, comment ça marche et son déroulement ?  Nous répondrons à ces questions dans cet article.

Dans le langage courant, on parle à tort d’incinération alors que cette dernière est destinée à la destruction des déchets de notre vie quotidienne et non à la réduction d’un corps en cendres. La crémation consiste donc quant à elle, à brûler un corps humain afin d’en recueillir ses cendres. Le mot même de crémation provient étymologiquement du vocable latin « cremare » qui signifie brûler.

Quel est le principe de la crémation?

Est-ce qu’il faut apporter des fleurs lors d’une crémation ? Comment se déroule la crémation ?

 

Premièrement la crémation se déroule dans un lieu précis appelé crématorium. Le cercueil est placé dans un lieu qui va permettre de réduire le corps en cendres soit dans un four où la température dépassera les 850 degrés.

La crémation dure approximativement quatre vingt dix minutes à deux heures. Elle peut être précédée d’une cérémonie qui permet à la famille de se recueillir et d’adresser un dernier au-revoir au défunt. La cérémonie peut être laïque ou religieuse selon la volonté du défunt et de sa famille. Durant le temps de la crémation, la famille est invitée à se retrouver dans un salon. Si elle le souhaite, elle pourra cependant assister à la mise en flammes du cercueil, moment du début de la crémation.

Après la crémation, la famille peut récupérer les cendres du défunt. Les cendres seront alors conservées dans une urne cinéraire scellée. L’urne est soigneusement identifiée; sur celle-ci sont inscrits l’identité du défunt, ses dates de naissance et de mort ainsi que le nom du crématorium. Cette urne peut être déposée dans un colombarium, ou bien encore scellée sur une tombe funéraire. Les cendres peuvent également être dispersées dans un espace aménagé à cet effet comme un jardin de souvenirs. Le crématorium a de même la possibilité de garder les cendres durant un délai d’une année. Une fois ce délai passé, le crématorium procédera à la dispersion des cendres au sein du jardin des souvenirs le plus proche.

La demande de crémation. Quelle est la procédure?

La crémation peut avoir lieu dans un délai maximal de 6 jours après le décès. Elle relève le plus souvent de la demande du défunt lui-même ou d’un membre de sa famille en charge de ses obsèques. La demande de crémation, une fois le certificat de décès établi par un médecin, se fait auprès de la mairie correspondant au lieu de décès ou du lieu de la mise en bière de la personne disparue. La personne défunte est alors mise en bière, c’est-à-dire placée dans un cercueil, en attendant la crémation. Le cercueil devra être transporté jusqu’au lieu de la crémation. Les différentes démarches peuvent être assurées par des équipes de pompes funèbres.

En France, la demande de crémation est de plus en plus fréquente. D’ici 2030, elle pourrait être aussi importante que les demandes d’inhumation.